Sommaire du COSEPAC sur les nouvelles évaluations et celles révisées, par type de changement (novembre 2017)

Version PDF

Le tableau présente la catégorie de risque établie pour les nouvelles évaluations d’espèces sauvages. Il indique aussi les changements apportés à la catégorie de risque des espèces évaluées dans le passé. Les résultats proviennent de la réunion la plus récente.

Résultats des évaluations par type de changement, novembre 2017.1
Statut Nouvelle Révision de la classification dans une catégorie de risque plus élevée Révision de la classification dans une catégorie de risque moins élevée Révision de la classification modification Révision de la classification aucune modification Révision de la classification réorganisation Révision de la classification n'étant plus en péril Totaux
Disparue - - - - - - - 0
Disparue du pays - - - - - - - 0
En voie de disparition 9 1 - - 3 1 - 14
Menacée 3 - 2 - 4 - - 9
Préoccupante 7 - 1 - 2 - - 10
Non en péril 9 - - - - 1 1 11
Données insuffisantes - - - - - - - 0
Totaux 28 1 3 0 9 2 1 44

Changement - l'espèce sauvage est passée d'une catégorie de risque à la catégorie « données insuffisantes » ou est passée de la catégorie « données insuffisantes » à une catégorie de risque.

Réorganisation - réorganisation de l'espèce sous une unité désignable différente.

Date de la reunion : decembre 1, 2017


(1)La révision de la classification de la physconie pâle (Physconia subpallida) n’a pas été effectuée. Le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) a décidé qu’un rapport de situation entièrement mis à jour est nécessaire pour évaluer la situation de cette espèce sauvage. Les évaluations du bourdon américain (Bombus pennsylvanicus), de la cicadelle à queue rouge (Aflexia rubranura) population des Prairies, et de la lobaire réticulée (Lobaria retigera) ont été reportées. Ces espèces sauvages seront reconsidérées par le COSEPAC à une réunion ultérieure.

À propos de nous

Le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) est un comité consultatif indépendant qui agit auprès de la ministre fédérale de l’Environnement et du Changement climatique et qui se réunit deux fois par année pour évaluer la situation des espèces sauvages menacées de disparition. Ses membres, des experts de la biologie des espèces sauvages provenant du milieu universitaire, de la fonction publique, d’organisations non gouvernementales et du secteur privé, sont chargés de désigner les espèces sauvages qui risquent de disparaître du Canada.

Secrétariat du COSEPAC

Service canadien de la faune
Environnement et Changement climatique Canada
351, boul. St-Joseph, 16e étage
Gatineau Québec K1A 0H3

Téléphone : 819-938-4125
Télécopieur : 819-938-3984
Courriel : ec.cosepac-cosewic.ec@canada.ca