Évaluation des espèces sauvages : définitions du COSEPAC relatives au changement de situation

Définitions concernant le changement pour les espèces sauvages réévaluées

Dans une catégorie de risque plus élevée
L'espèce sauvage est inscrite à une catégorie de risque plus élevée résultant de la réévaluation à la date indiquée.
Dans une catégorie de risque moins élevée
L'espèce sauvage est inscrite à une catégorie de moindre risque résultant de la réévaluation à la date indiquée.
Aucune modification
L'espèce sauvage demeure dans la même catégorie de risque résultant de la réévaluation à la date indiquée.
Modification
L'espèce sauvage est passée d'une catégorie de risque à la catégorie « données insuffisantes » ou est passé de la catégorie « données insuffisantes » à une catégorie de risque, à la date indiquée.
Réorganisation
Réorganisation de l'espèce sauvage sous une unité désignable différente à la date indiquée.
N'étant plus en péril
L'espèce sauvage est passée d'une catégorie de risque à la catégorie « non en péril » à la date indiquée.

Il est important de remarquer que les définitions utilisées pour les changements de statut des espèces réévaluées, ont été reformulées en mai 2004 comme suit : « détérioration » a été remplacée par « dans une catégorie de risque plus élevée »; « amélioration », par « dans une catégorie de risque moins élevée ». Cette nouvelle terminologie a été adoptée pour éviter toute confusion tout spécialement en anglais avec les termes utilisées sous la liste légale de la LEP (Loi sur les espèces en péril).

« Réorganisation » est une nouvelle définition de changement de statut. Auparavant, « nouveau » était le terme utilisé pour décrire ces espèces qui avaient été réévaluées sous une nouvelle unité désignable ainsi que pour les espèces qui n'avaient jamais été évaluées par le COSEPAC. Le terme « nouveau » est maintenant utilisé seulement pour des espèces qui n'ont jamais été évaluées par le COSEPAC.

À propos de nous

Le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) est un comité consultatif indépendant qui agit auprès de la ministre fédérale de l’Environnement et du Changement climatique et qui se réunit deux fois par année pour évaluer la situation des espèces sauvages menacées de disparition. Ses membres, des experts de la biologie des espèces sauvages provenant du milieu universitaire, de la fonction publique, d’organisations non gouvernementales et du secteur privé, sont chargés de désigner les espèces sauvages qui risquent de disparaître du Canada.

Secrétariat du COSEPAC

Service canadien de la faune
Environnement et Changement climatique Canada
351, boul. St-Joseph, 16e étage
Gatineau Québec K1A 0H3

Téléphone : 819-938-4125
Télécopieur : 819-938-3984
Courriel : ec.cosepac-cosewic.ec@canada.ca